Share

Intervention de Pascale Wils lors du Banquet Républicain du vendredi 21 janvier 2014

Cher.e.s camarades,

Que se passe-til en Flandre? Que va faire ROOD! pendant les élections?

2014 est une année d’élection, qu’on appelle en Flandre “la mère de toutes les élections”... Vous le savez, la NVA fait de ces élections une sorte de referendum sur l’avenir du pays, pour ou contre le conféderalisme. Une variante c’est de dire que les élections sont un vote contre la domination du PS francophone sur la Flandre. En même temps, le VOKA (patronat flamand) et la droite classique flamande considèrent que le confédéralisme n’est pas la priorité; ils veulent imposer un programme antisocial très radical: plus d’indexation des salaires, une réduction d’impôts pour la particuliers comme pour les entreprises. Il y a donc une sorte de surenchère à droite sur qui sera le plus néoliberal.

A gauche, la situation est assez dramatique. Quand on additionne ce que le sp.a, Groen en le PVDA obtiennent dans les sondages, on ne dépasse pas les 25%! La démocratie chrétienne est très à droite aussi. Cela veut dire que la droite et le centre droit obtiennent 75%!! Quand le PS et le sp.a laissent faire Maggie De Block avec les expulsions de régufiés, on peut dire qu'il le font par cynisme car elle prend des voix à la droite dure. C’est dégoutant et très dangereux…

Une autre chose qu’il faut observer c'est le fait que le débat en Flandre ne porte pas du tout sur l’Europe mais uniquement sur comment retrouver une compétitivité et des emplois. Hélas, ce sont les solutions libérales qui dominent le débat. Quand le secrétaire d’état du sp.a, John Crombez, fait la chasse au fraudeurs, et il s’agit ici de la fraude fiscale des entreprises et des banques, il est très populaire. Mais en même temps, il propose d’utiliser l’argent récupéré pour réduire le coût du travail…

A Anvers, on voit ce que la NVA est capable de faire quand elle dirige. En un an, Bart De Wever a systematiquement joué la carte d'une division au sein de la population. En stigmatisant les jeunes – les GAS boetes, amendes administratives où tu dois payer 250 euro parce que tu es assis sur le trottoir –, en stigmatisant les jeunes d’origine immigrée; les sans papiers; les leefloners (les personnes dépendantes de l’aide sociale). En même temps, Bart De Wever veut faire de la ville un parking géant, un boulevard pour les voitures; un grand magasin. Maintenant il organise le démantèlement des services publics, la fermeture des guichets dans les quartiers. Anvers est une ville avec beaucoup de pauvreté et il y a des listes d’attente de deux ans, parfois plus, pour une place dans une maison de repos, un logement social, une crèche. Pour le logement social, il a 20.000 personnes en attente…  Pour les crêches, c’est près de 2500 places qui manquent. Et que propose la NVA au pouvoir avec le VLD et le CDV? Ils proposent à Sodexho, la multinationale française, d’ouvrir des crêches avec des subventions de la ville…  Anvers est donc le laboratoire de ce qu’une coalition très à droite fait avec le pouvoir…

Maintenant, avec Rood! qu’est ce qu’on va faire pendant les élections? Nous sommes un mouvement jeune, fondé en 2011. Nous sommes petits, mais nous existons et nous avons des appuis dans le mouvement syndical. Nous avons présenté des listes lors des communales en 2012 dans près de 10 villes soit de façon unitaire soit tout seuls, comme c'était le cas à Anvers et Gand. Nous avons obtenus 1,5 à 5% mais pas d’élus. Les élections communales ne sont pas forcément plus démocratiques vu  que le seuil pour un élu est parfois de 6-7%... Nous aurions pu rechercher une collaboration privilégiée avec le PVDA (PTB en Flandre) mais cela n'a pas marché. Nous avons de vrais désaccords avec eux et leurs méthodes n’ont pas vraiment changé… Cet été, ils ont proposé au SAP, à la LCR flamande donc, de venir sur leurs listes en expliquant qu’ils ne voulaient pas du LSP-PSL et en disant que ROOD! était quantité négligeable. Cela s’appelle diviser pour regner. Mais c’est pas grave, on en a vu d’autres…

Bref, nous avons autant de désaccords avec le sp.a, d’où nous venons, qu’avec le PVDA ou avec Groen. En même temps, dans le contexte actuel, faire des listes de ROOD!, ce serait diviser la gauche et donc aider la droite. Nous avons organisé une consultation interne et la majorité de nos membres se sont prononcés pour une campagne politique sans dépôt de listes. Nous allons nous adresser aux électeurs et nous allons interpeller le sp.a, Groen et le PVDA. Nous pensons qu’il faut des solutions concrètes et radicales pour changer de cap.

- Il faut arrêter l’austérité et oser dire non à l’Europe d’Angela Merkel!
- Il faut que nos institutions fonctionnent pour les citoyens, pour le peuple et pas pour les banquiers ou l’élite financière!
- Il faut que chacun puisse bien vivre (le “buen vivir” comme on dit en Amérique Latine, "het goede leven" en néerlandais, comme ça vous avez appris quelque chose ce soir ... ) ; le bien vivre donc, avec un emploi sinon un revenu de remplacement au dessus du seuil de pauvreté, c'ets àdire de plus de 1000 euros.
- Il faut financer l’économie solidaire, la transition écologique au lieu de rembourser une dette "publique" qui n’est pas la notre.

Nous allons lancer un appel public pour construire cette campagne citoyenne en commun avec des syndicalistes, des militants associatifs et citoyens. A notre prochain congrès du 15 mars, nous allons débattre sur le contenu de cette campagne et après nous serons dans la rue et dans les quartiers!

Je vous souhaite au nom de ROOD! une année de lutte et de résistance!
Vivre le Parti de Gauche! Vive ROOD! Vive la République en Belgique et en Europe!

 

(Pascale Wils est co-porteparole avec Stephen Bouquin de ROOD, ancienne élue au district de Deurne, elle faisait partie de l'aile gauche du sp.a)

 

Hart boven hard

hartbovenhardkleur

18 stellingen

ecosoclogo

Roodlinks RSS feed

Agenda

Geen evenementen

Steun ons financieel

Geef ons een duwtje in de rug en stort een bijdrage op het rekeningnummer van Roodlinks nationaal:

000-3255563-49
IBAN BE97 0003 2555 6349
BIC BPOTBEB1
op naam van
Roodlinks
p/a Kruishofstraat 144 bus 118
2020 Antwerpen

Manifest

linksmoetookdurven